Monde Diététique
Menu

Accueil
Actualité Diététique
Les Archives
Suivi Diététique
Dossiers du Mois
Les Régimes
Alimentation et    Maladies
Les Nutriments
Recettes    Diététiques
Sélection de Livres


Effets de la consommation des fruits et légumes
article diététique ajouté par dietetique le 06.02.2008
Est ce que l’augmentation de la consommation des fruits et légumes a un effet sur le statut plasmatique en folate et homocyctéine?
Pour le savoir, 71 femmes en bonne santé et non fumeuses ont été randomisées et séparées en 1 groupes. Le premier a reçu gratuitement chaque semaine un panier de fruits et légumes et devait consommer au moins 200 g par jour de légumes et 2 fruits, pendant 1 mois. Le second groupe n’a fait l’objet d’aucune intervention.
Dans le groupe d’intervention, la consommation de fruits et de jus de frutis a augmenté de 133 g/jour et celle de légumes a augmenté de 64 g/jour par rapport au groupe témoin. L’apport estimé de folate par les fruits et légumes au augmenté de 40 µg/j. Cependant, aucun effet n’a été observé sur les concentrations plasmatiques de folate ou d’homocyctéine.
Ces résultats suggèrent qu’une augmentation de 4 semaines de la consommation de fruits et légumes à hauteur des quantités recommandées n’est pas suffisant pour modifier significativement les concentrations plasmatiques en folate et homocyctéine.
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Le café, bon pour les hommes âgés ?
article diététique ajouté par dietetique le 06.02.2008
Est-ce que la consommation de café est associée avec le déclin cognitif chez les hommes âgés ? pour l’instant, les études disponibles sont contradictoires et controversées.
Cette équipe Néerlandaise a organisé une étude prospective de 10 ans menée avec 76 hommes en bonne santé nés entre 1900 et 1920 en Finlande, Italie ou Hollande.
La fonction cognitive a été évaluée par la méthode Mini-Mental State Examination (scores de 0 à 30, plus le score est élevé, meilleure est la performance cognitive).
Le déclin cognitif sur 10 ans des hommes qui consommaient du café était de 1.2 points (4%).
Les non consommateurs avaient un déclin additionnel de 1.4 points.
Une association inverse a été observée entre le nombre de tasses de café consommé et le déclin cognitif, avec une moindre déclin pour 3 tasses par jour (0.6 points). Le déclin était 4.3 fois inférieur au déclin des non consommateurs.
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Forte progression du diabète
article diététique ajouté par dietetique le 02.02.2008
Les résultats d’une étude menée au Canada montrent une augmentation marquée de la prévalence du diabète au cours de la dernière décennie. De plus, les chiffres atteints en 2005 se sont révélés supérieurs aux prévisions attendues pour 2030, commentent les chercheurs. Comment enrayer la progression du diabète dans le monde et comment préparer sa gestion? Telle pourrait être la conclusion de cette enquête épidémiologique parue cette semaine dans The Lancet. D’une part, elle confirme la progression constante de la maladie – du moins au Canada – mais elle démontre que cet important problème de santé publique semble avoir été sous-estimé.
Les Dr Lorraine Lipscombe et Janet Hux de L’Institute for Clinical Evaluative Sciences à Toronto rappellent que le dernier rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) indique que le nombre de personnes diabétiques dans le monde est passé de 30 millions à 171 millions entre 1985 et 2000. Les pays développés sont les plus touchés tandis que la progression est plus soutenue dans les pays en développement.
Afin de mieux connaître l’état actuel de cette progression, ces auteurs ont examiné les variations des données épidémiologiques relatives au diabète entre 1995 et 2005 dans la province de l’Ontario au Canada. Les résultats sont sans appel : la prévalence du diabète a augmenté de 69% au cours de ces 10 années. Ceci s’explique par une augmentation du nombre de nouveaux cas et par une diminution de la mortalité chez les diabétiques. Une des particularités de cette tendance concerne les tranches d’âge qui étaient alors moins concernées. En effet, l’augmentation a été proportionnellement plus élevée chez les 20-49 ans que chez les plus de 50 ans. Au final, la situation est telle que les auteurs de l’étude soulignent que les chiffres de 2005 sont supérieurs aux projections qui avaient été établies pour 2030.
Il est probable qu’une tendance similaire soit retrouvée dans d’autres pays développés. Sur ce point, les auteurs notent toutefois qu’on peut s’attendre à des chiffres moins élevés, notamment en raison de la présence en Ontario de nombreux immigrants issus de populations plus prédisposées au diabète, telles que celles des pays de l’Asie du Sud.
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Articles diététiques précédents >>> [1][2][3][4][5][6][7][8][9][10][11][12][13][14][15][16][17][18][19][20][21][22][23][24][25][26][27][28][29][30][31][32][33][34][35][36][37][38][39][40][41][42][43][44][45][46][47][48][49][50][51][52][53][54][55][56][57][58][59][60][61][62][63][64][65][66][67][68][69][70][71][72][73][74][75][76][77][78][79][80][81][82][83][84][85][86][87][88][89][90][91][92][93][94][95][96][97][98][99][100][101][102][103][104][105][106][107][108][109][110][111][112][113][114][115][116][117][118][119][120][121][122][123][124][125][126]

Consulter les articles en archives

Pour recevoir les articles chaque jour sur E-mail, inscrivez vous ci-dessous :