Monde Diététique
Menu

Accueil
Actualité Diététique
Les Archives
Suivi Diététique
Dossiers du Mois
Les Régimes
Alimentation et    Maladies
Les Nutriments
Recettes    Diététiques
Sélection de Livres


L’alcool mauvais pour le cerveau des ados
article diététique ajouté par dietetique le 12.12.2006
Les chercheurs de l’Inserm, du CEA et des hôpitaux parisiens ont étudié le cerveau de 30 hommes, qualifiés comme gros consommateurs d’alcool, grâce à la technologie de l’imagerie par résonance magnétique (IRM). Ils ont alors constaté que plus l’alcool est consommé à un âge précoce, moins la matière grise est présente dans certaines parties du cerveau. Il s’est avéré que la finition de la maturation de ces parties pauvres en matière grise n’a lieu qu’en fin d’adolescence.
En conclusion, les chercheurs affirment que la consommation d’alcool à l’adolescence entraînerait des dommages irrémédiables au niveau du cerveau.
Quand on pense à la tendance actuelle qui fait que les adolescents boivent de plus en plus, cette étude se révèle très inquiétante. Au lendemain du bilan des états généraux sur l’alcool, on ne peut que espérer que le ministère de la santé va s’atteler à ce problème de santé publique.
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
L’anorexie priorité du gouvernement italien
article diététique ajouté par dietetique le 12.12.2006
L’anorexie est une maladie que l’on connaît depuis longtemps. La polémique autour des défilés de mode de Milan, où certaines mannequins trop maigres avaient été interdites de défilés, et la mort il y a quelque semaine d’un mannequin brésilien anorexique a projeté se débat sur les devant de la scène. Le problème n’est pas nouveau, mais malheureusement il faut toujours attendre qu’un drame médiatisé arrive pour que les gouvernements se bougent un peu.
C’est le gouvernement italien qui montre l’exemple sur ce dossier. En effet, la ministre italienne des sports et de la jeunesse souhaite lancer un « code éthique », en coopération avec le monde de la mode, pour lutter contre l’anorexie. Dans le cadre de ce code, 2 mesures principales seraient prises. La première mesure serait d’interdire les défilés de mode aux jeunes filles de moins de 16 ans. La seconde mesure serait d’instaurer un contrôle médicale des mannequins avent chaque défilé. Lors de ce contrôle, les médecins s’assureraient que l’indice de masse corporelle des mannequins soit pas inférieur à 18,5 (valeur seuil en dessous duquel la santé de la personne est mises en danger). Avec cette mesure, les ministres espèrent montrer des mannequins aux physiques plus rassurant.
On peut se demander qu’est ce qu’une telle loi va pouvoir apporter. Et bien pour le comprendre il faut savoir une chose. Sur internet, de plus en plus de blogs fleurissent où les personnes souffrant d’anorexie vouent un véritable culte à ces mannequins de plus en plus squelettiques. Alors certes ce ne serait qu’un début mais au moins le législateur commencerait à s’inquiéter pour un phénomène de plus en plus grandissant.
D’autres députés italiens ont également proposé de mener des campagnes de prévention dans les médias et les écoles. Cette proposition intéressante, qui est à saluer, va donc encore plus loin. Il ne reste plus qu’à espérer que de telles décisions soient envisager en France, mais pour le moment…rien à l’horizon.
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Alzheimer : nouveau cheval de bataille de Nestlé ?
article diététique ajouté par dietetique le 11.12.2006
La firme Nestlé vient d’annoncer qu’elle souhaite s’investir dans la recherche de relations entre nutrition et cerveau, et plus précisément dans la prévention de la maladie d’alzheimer.
Dans le passé, cette industrie de l’agroalimentaire avait déjà mis au point des produits destinés à la lutte contre l’ostéoporose (produits à hautes teneurs en calcium) et à la lutte contre l’obésité (produits allégés).
Dans le but de développer cette recherche, Nestlé a signé un accord avec l’école polytechnique fédérale de Lausanne. La firme s’engage à verser 5 millions de francs suisses par an à l’institut dans le but qu’elle étudie les relations entre la nutrition et les maladies dégénératives du cerveau comme la maladie d’Alzheimer.
Plusieurs études ont d’ores et déjà montré que cette maladie dégénérative est favorisée par un taux élevé de mauvais cholestérol, le diabète, l’hypertension et l’obésité. Le secteur développement de la firme Nestlé pense donc, qu’en agissant sur ces causes, qu'il sera possible d’avoir un impact sur le déclenchement de cette maladie.
Les chercheurs aimeraient ainsi mettre au point un yaourt qui soit bon au goût et qui puisse préserver de la maladie d’Alzheimer.
On ne peut que se réjouir qu’une telle firme mette des fonds dans la recherche. En effet, leur but final est bien entendu de faire de l’argent grâce à leurs découvertes, mais les constatations, qu’ils feront, pourront peut-être aider la recherche pour trouver un traitement contre cette maladie dégénérative.
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Articles diététiques précédents >>> [1][2][3][4][5][6][7][8][9][10][11][12][13][14][15][16][17][18][19][20][21][22][23][24][25][26][27][28][29][30][31][32][33][34][35][36][37][38][39][40][41][42][43][44][45][46][47][48][49][50][51][52][53][54][55][56][57][58][59][60][61][62][63][64][65][66][67][68][69][70][71][72][73][74][75][76][77][78][79][80][81][82][83][84][85][86][87][88][89][90][91][92][93][94][95][96][97][98][99][100][101][102][103][104][105][106][107][108][109][110][111][112][113][114][115][116][117][118][119][120][121][122][123][124][125][126]

Consulter les articles en archives

Pour recevoir les articles chaque jour sur E-mail, inscrivez vous ci-dessous :