Monde Diététique
Menu

Accueil
Actualité Diététique
Les Archives
Suivi Diététique
Dossiers du Mois
Les Régimes
Alimentation et    Maladies
Les Nutriments
Recettes    Diététiques
Sélection de Livres


Royan une ville pilote dans la lutte contre l’obésité infantile
article diététique ajouté par dietetique le 06.11.2006
Royan fait parti des 10 villes qui se sont engagées dans le projet EPODE (Ensemble Prévenons l’Obésité Des Enfants). Depuis 2004, cette ville organise régulièrement des actions et des interventions pour encourager les enfants de la villes à adopter une alimentation équilibrée et à pratiquer une activité sportive régulière.
Pour cela, Royan a adopté 2 cibles d’interventions :
- tout d’abord en misant sur la prévention pour éviter aux enfants de prendre du poids. L’ensemble des acteurs sont sensibilisés ( enseignants, intervenants, parents, professionnels de santé…) et formés. Les enfants à risques sont ciblés et pris plus étroitement en charge.
- Puis une prévention secondaire est aussi organisées pour réduire la prise de poids des enfants déjà en surpoids en faisant intervenir un corps médical spécifiquement formé auprès de ceux-ci.
En pratique, la ville de Royan lutte contre les dérives alimentaires en s’opposant aux préparations alimentaires toutes faites trop grasses et trop sucrées, et en luttant contre le grignotage des enfants. Par ailleurs, grâce à diverses action, la ville encourage ces enfants à pratiquer une activité physique régulière.
Dans le cadre du projet EPODE, plusieurs animations ont été mises en place et jalonne les différentes saisons de l’année comme « la semaine de l’alimentation et de l’activité sportive », « la saison du goût » pour apprendre à mieux savourer les fruits et légumes, ou encore « la semaine du poisson » pour encourager la consommation de poisson.
Bien que nous n’ayons pour le moment aucun chiffre montrant l’incidence des actions menées sur l’obésité infantile dans cette ville, de telles actions méritent d’être soulignées et encouragées pour qu’elles se propagent à la France entière. En effet, la lutte contre l’obésité doit se faire depuis le plus jeune âge.
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
10 personnes intoxiquées par la consommation de champignons
article diététique ajouté par dietetique le 04.11.2006
Ces dernières semaines, 10 personnes ont été hospitalisées au CHU de Rennes après avoir consommées des champignons qu’ils avaient cueillis dans les bois.
Par mis ces 10 personnes, 2 sont encore dans état grâce et bénéficient donc de soins intensifs en réanimation. Sur ces 2 cas, un patient a même du subir une greffe du foie car le sien a été trop endommagé par les toxines ingérées.
Etant donné que l’état des autres victimes n’était plus jugé comme sérieux, ces personnes ont pu retourner dans des hôpitaux plus proches de leurs domiciles, mais celles-ci vont devoir être suivi encore quelques semaines et même pour certains cas plusieurs mois.
Ces intoxications permettent de nous rappeler que la cueillette de champignons dans les bois est loin d’être sans risque et qu’il ne faut pas prendre le sujet à la légère.
Ces personnes ont en fait été intoxiquées par la consommation d’amanites phalloïdes ou de lépiotes.
Cette année d’autres cas similaires avaient été recensés fin Août dans l’Est de la France puis en Aquitaine. La recrudescence de ces cas est expliquée par le fait que cette année est une année propice au développement des champignons. De plus, les gens sont plus tentés par les promenades en sous-bois grâce au beau temps de ce début d’automne.
Il est donc important de respecter quelques règles fondamentales pour ne pas mettre sa santé en péril.
Tout d’abord, il est nécessaire de ne pas ramasser un champignon si vous avez le moindre doute sur son identification.
Une autre précaution primordiale est de ne pas sectionner le pied d’un champignon pour le récolter mais plutôt de le déterrer. En effet, ce geste est nécessaire pour identifier certains champignons toxiques comme l’amanite phalloïde qui possède des petits sacs à la base du pied. Enfin, préférez la récolte de champignons adultes qui seront plus facilement identifiables.
Vous pourrez consulter d’autres règle en>>cliquant ici<< .
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Un chocolat riche en Oméga 3
article diététique ajouté par dietetique le 03.11.2006
Ce chocolat santé a été élaboré par un maître chocolatier de Châtellerault. L’idée de créer un tel chocolat lui est apparu lors d’un concours dont le thème était « chocolat : goût et santé ».
Le maître chocolatier, Jean-Claude Berton a réussi cette avancée technologique grâce aux conseils d’un médecin nutritionniste.
Le chocolatier explique qu’il leur a fallut 9 mois pour trouver la bonne formule et ainsi faire de son chocolat un plaisir gustatif associé à des omégas 3.
Pour cela, il a dû trouver des graines de lin bio (naturellement riche en oméga3), au Canada, le cacao bio, au Brésil, puis réussir le bon concassage des graines et des fèves.
Le chocolat qu’il a ainsi obtenu contient 15% de graines de lin et 70% de fèves de cacao. C’est grâce à ces proportions qu’une tablette de cet « Omégachoco » (nom donné au chocolat) permet l’apport de 2g d’oméga3 soit le total de l’apport journalier recommandé. Par ailleurs, ce chocolat contient moins de glucides que les chocolats normaux. L’artisan travaille à présent sur la mise au point de chocolat au lait et de chocolat blanc aux bienfaits similaires.
Du fait de sa contenance en oméga3, l’omégachoco peut de prévaloir de l’allégation santé « améliore le fonctionnement cardio-vasculaire ».
Si vous désirez faire l’acquisition d’un tablette de ce bon chocolat, il faudra pour le moment vous rendre dans les 2 magasins de cet artisan qui se situent à Châtellerault. Mais le chocolatier pense que son chocolat devrait être rapidement diffusé dans les chaîne de magasins bio et diététiques de France.
Bien que les omégas 3 présentent un réel bénéfice pour la santé cardio-vasculaire, je ne vous conseillerais pas de consommer une tablette de ce chocolat par jour pour couvrir vos besoins. En effet, le chocolat reste un produit calorique qui pris à cette quantité quotidiennement pourrait vous faire grossir. Cependant, il peut vous aider à compléter votre ration journalière en omégas 3 si vous en consommez quelques carrés. Rappelons que les omégas 3 se trouvent dans notre alimentation de tous les jours grâce à la consommation de poissons gras et de matières grasse végétales comme l’huile de colza.
Imprimer cet article - Lire les commentaires (0) - Envoyer cet article à un(e) ami(e)
Articles diététiques précédents >>> [1][2][3][4][5][6][7][8][9][10][11][12][13][14][15][16][17][18][19][20][21][22][23][24][25][26][27][28][29][30][31][32][33][34][35][36][37][38][39][40][41][42][43][44][45][46][47][48][49][50][51][52][53][54][55][56][57][58][59][60][61][62][63][64][65][66][67][68][69][70][71][72][73][74][75][76][77][78][79][80][81][82][83][84][85][86][87][88][89][90][91][92][93][94][95][96][97][98][99][100][101][102][103][104][105][106][107][108][109][110][111][112][113][114][115][116][117][118][119][120][121][122][123][124][125][126]

Consulter les articles en archives

Pour recevoir les articles chaque jour sur E-mail, inscrivez vous ci-dessous :